L'histoire a une importance vraiment particulière pour les Français.

Hephaistos | Mythe Grecque


Hephaistos | Mythe Grecque

Le mari de Charis… ou autre

Le dieu à la béquille était le mari d’Aphrodite (ou Vénus) dans "L'Odyssée". La légende octroie trois enfants à Hephaistos (Hephaistos sur mythegrecque.com) : Périphétès le brigand, Cabiro la nymphe et Palémon l'argonaute. Les différents récits ne donnent par la même variante au sujet du mariage et de la descendance d’Hephaistos.

Dans l'Antiquité romaine, Hephaistos est identifié sous le patronyme de Vulcain. Parce que sa mère le trouvait affreux et l’aurait balancé du haut de l’Olympe, ce dieu est représenté comme un forgeron, presque toujours éclopé. Diverses sources jugent que le dieu suprême, Zeus est son père. D’autres estiment que Héré a donné seule naissance à Hephaistos.

Hephaistos a l'image d'un artisan extraordinaire, fabriquant des palais ou des armes pour les grands héros de l’Olympe. Parmi les armes mythiques créées par le dieu forgeron, les armes de Memnon, le bouclier d’Achille et les cnémides (jambières) d’Héraclès. Hephaistos a en particulier fabriqué le sceptre de Pélos, le trône de Zeus et les flèches d’Apollon.

Les experts de la mythologie hellénique fournissent différentes raisons pour expliquer l’origine de la boiterie d’Hephaistos : l’intoxication à l’arsenic, l’exposition aux métaux lourds ou le dieu égyptien Ptah-Patèque. Tout comme le marteau, l’enclume et l’âne, la béquille figure parmi les attributs d'Hephaistos. Le dieu est représenté avec ses pieds tournés vers l'extérieur sur le cratère du Vase François.

Le culte d’Hephaistos

Il subsiste peu d'oeuvres représentant Hephaistos, en dépit de l’importance du travail du feu dans les civilisations antiques. La Sicile célèbre Hephaistos. Là, on lui attribue des miracles. Dans sa ville de résidence, qui resta peuplée jusqu’au VIe siècle avant JC, un feu nouveau était allumé tous les ans pour être remis aux artisans.

Quand le dieu suprême était victime d'une terrible douleur à la tête, Hephaistos lui ouvrit le crâne pour le soulager, et ce geste fit jaillir Athéna. Il n’est pas reconnu pour avoir participé à énormément de guerres. Il provoqua la mort d'un géant en l’ensevelissant sous une masse de fer en fusion, devenu le volcan Vésuve au moment du combat entre géants, la gigantomachie. Au moment de la seconde Guerre de Troie, Hephaistos s'est rangé aux côtés de la coalition achéenne, constituée des rois qui se rassemblèrent devant Troie.